Ley Outre Est

Situé au sud-est de la commune de Crissier, le futur quartier Ley Outre Est participe à la mutation d’une zone industrielle en un quartier urbain mixte.

Initialement uniquement destiné à des activités industrielles, l’affectation du site a été modifiée pour permettre également la réalisation de logements. Bénéficiant d’une bonne desserte en transports publics et relié aux grands axes routiers, Ley Outre Est est identifié comme site stratégique dans le projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) et dans le schéma directeur de l’ouest lausannois (SDOL). Aujourd’hui, le site a pour vocation d’accueillir de l’habitat et des activités. Ley Outre Est permet ainsi à la Commune de Crissier de développer un quartier mixte sans s’étendre vers l’extérieur (le site étant déjà affecté), dans une zone bénéficiant d’une excellente accessibilité.

Concours d'idées étudiant - Imagine une façade

 

Dans le cadre du développement du projet, Losinger Marazzi, Naef Immobilier et le bureau d’architectes Ferrari organisent un concours d’idées étudiant pour la composition de la façade et des espaces extérieurs d’un immeuble de logement.

Le concours est ouvert à tous les étudiants en architecture et design.

La date limite d’inscription est le lundi 18 novembre à midi.

Le délai pour le rendu des projets est fixé au jeudi 05 décembre à minuit.

Formulaire d’inscription

Règlement du concours

Nous comptons sur votre créativité !

 

 

Le projet

Ley Outre Est propose un juste équilibre entre habitat et activités.

45% des surfaces dédiées au logement et 55% à de l’activité

L’offre de logements sera variée, la moitié des logements étant destiné à de la PPE. Les typologies de logements permettront de répondre à la diversité des profils résidentiels (jeunes actifs, familles, seniors) et d’accueillir jusqu’à 500 nouveaux habitants. Une activité parapublique pourra notamment être installée sur le site. Le quartier proposera également des services de proximité. Un nouveau collège avec salle de sport est en cours de développement sur le site de l’Orée de Crissier et permettra d’accueillir les futurs élèves du quartier.

Le plan d’affectation tient compte de la topographie en pente du lieu : la densité est plus faible sur la partie Est pour conserver les qualités paysagères (bâtiments compacts et derniers étages en attique). Les hauteurs maximales autorisées des futures constructions  respectent les plafonds d’urbanisation prévus par le Plan Directeur Localisé. Les surfaces de construction par bâtiment sont limitées de manière à assurer une bonne qualité de vie au sein du quartier.

Le quartier s’intègre dans son environnement existant et bénéficie d’espaces publics généreux : une grande zone de verdure préserve le coteau boisé à l’est et la nature s’étend à l’intérieur du quartier à travers des continuités paysagères. Participant à l’identité du site, la ferme ancienne sera conservée et rénovée. L’allée d’arbres menant à la ferme sera agrémentée de nouvelles plantations. Un parc est prévu, afin d’offrir une zone de détente et de rencontre pour les futurs habitants et les utilisateurs du quartier.

Un grand parc public d’environ 9’000 m2 est prévu le long de la Mèbre sur le secteur de l’Orée de Crissier, dont pourront bénéficier les futurs utilisateurs de Ley Outre Est.

La majorité des surfaces du quartier seront végétalisées

Ley Outre Est se situe en bordure de la route de Prilly (RC 251), futur axe de bus à haut niveau de service (BHNS). Le développement du quartier s’effectue de manière coordonnée avec le projet du BHNS. La station de bus sera localisée au sud-ouest du quartier, permettant de relier facilement Prilly, Lausanne et Renens en transports publics. Le quartier est également bien connecté aux grands axes routiers. Les parkings seront enterrés ou semi-enterrés, de manière à limiter l’impact visuel du stationnement. Seules quelques places visiteurs et de livraison sont autorisées en surface. Sur l’axe Nord-Sud, une voie de desserte de quartier pour les véhicules motorisés est prévue. Elle sera tranquillisée grâce à des éléments de modération.

Le futur quartier améliore la mobilité douce :

Mobilité douce

  1. Mise en place d’un réseau de mobilité douce (cheminements piétons et voies cyclables)
  2. Plan de mobilité demandé aux futures entreprises s’implantant sur le site pour favoriser les alternatives aux transports motorisés

La conformité de ce nouveau quartier avec les différentes exigences environnementales (génération de trafic, stationnement, bruit et qualité de l’air) a été démontrée.

Données clés

1

1 parc accessible à tous les habitants du quartier

1 ferme rénovée

1 place publique avec le futur arrêt BHNS

525

26’760 m2 de SPd maximum de logement représentant environ 525 habitants supplémentaires

650

32’300 m2 de SPd maximum d’activités représentant  environ 650 nouveaux emplois

35’000

35’000 m2 de verdure

59’500

59’500 m2 de Surface de plancher déterminante (y compris la ferme existante)

La localisation

La démarche

La Commune de Crissier, l’Etat de Vaud et les propriétaires des parcelles collaborent depuis de nombreuses années afin que ce quartier puisse voir le jour.

Consultation publique du Plan directeur localisé (PDL) « Ley outre »
Entré en vigueur du PDL «Ley Outre», donnant les grandes orientations pour l’aménagement du secteur
Accord cadre passé entre les différents partenaires
Réalisation des études tests sur le périmètre du futur plan d’affectation
Exposition publique des études-test et point d’information dans le journal communal
Elaboration du plan d’affectation et de son règlement
Examen préalable et examen complémentaire du service du développement territorial (SDT) de l’Etat de Vaud
Mise à l’enquête publique du plan d’affectation
Plan principal
Hauteurs maximales autorisées
Zone de verdure
Ferme
Parc
Route de Prilly
Mobilité douce